Les implants pour la cataracte

Il existe aujourd’hui différents implants intraoculaires conçus dans un matériau biocompatible et adapté au traitement de la cataracte.

Des plus simples aux plus élaborés, les implants intraoculaires permettent de corriger la cataracte mais peuvent également viser à traiter les autres troubles optiques de l’œil : astigmatisme, myopie, presbytie et/ou hypermétropie. Avant l’acte chirurgical, le chirurgien définit quel type d’implant oculaire est le plus adapté aux besoins de chaque patient.  

Tous les implants actuels possèdent un filtre contre les ultra-violets. Il existe également des implants capables de filtrer partiellement la lumière bleue émise par certains écrans qui peut être potentiellement toxique pour la rétine. Après un calcul précis afin de connaître la correction optique adéquate, l’implant est placé dans l’enveloppe du cristallin ce qui permet de restaurer le plus fidèlement possible la vue.

CATARACTE + MYOPIE et/ou UNE Hypermétropie

Les implants monofocaux :
un seul plan de vision corrigé

Les implants monofocaux sont les implants dits « standards ». Solution la plus largement utilisée, l’implant monofocal ne corrige qu’un seul plan de la vision, en général la vision de loin. Si le patient retrouve sa vision de loin, il a tout de même besoin de lunettes correctrices pour voir de près et en vision intermédiaire. Implant cataracte

Les implants multifocaux* :
une vision corrigée sur plusieurs distances

Aujourd’hui considérés comme des implants innovants, les implants multifocaux visent à restaurer une bonne vision à toutes les distances. On distingue 2 types d’implants multifocaux :
- Les implants bifocaux : ils corrigent la vision sur 2 plans : le plus souvent la vision de loin et la vision de près ou la vision de loin et la vision intermédiaire.
- Les implants trifocaux : ils visent à permettre une bonne vision de loin, intermédiaire et de près, sans avoir besoin de porter des lunettes, dans la majorité des activités quotidiennes. implant oculaire

CATARACTE + astigmatisme

Les implants monofocaux toriques :
un seul plan de vision et l’astigmatisme corrigés

Les implants intraoculaires monofocaux toriques corrigent un plan de vision, de loin en général, et intègrent une correction de l’astigmatisme.
Cette correction complémentaire, placée dans l’axe de l’astigmatisme, permet de traiter l’astigmatisme naturel de l’œil.
En compensant l’anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin trop bombé de l’œil astigmate, l’implant monofocal torique vise à améliorer l’acuité visuelle et à rétablir une vision plus nette. La sensation de vision « floue » induite par l’astigmatisme est ainsi corrigée.
Le port de lunettes reste cependant nécessaire pour voir correctement de près et en vision intermédiaire. Pour toutes activités de près comme lire ou jouer aux cartes, il vous faudra porter des verres correcteurs.
Même principe pour les activités en vision intermédiaire : utiliser votre tablette numérique ou votre ordinateur, jardiner, cuisiner...Pour cela, vous aurez également besoin de porter des lunettes de vue.
Seuls la vision de loin et l’astigmatisme sont corrigés par les implants intraoculaires monofocaux toriques. implant oculaire cataracte

Les implants multifocaux* toriques :
une vision corrigée sur plusieurs distances et l’astigmatisme

Les implants intraoculaires multifocaux toriques visent à corriger, quant à eux, différentes distances de vision en même temps que l’astigmatisme.
Les patients souffrant d’astigmatisme peuvent profiter d’une amélioration de l’acuité visuelle grâce à la correction de l’astigmatisme intégrée dans l’implant. La sensation de vision « floue » induite par l’astigmatisme est ainsi corrigée.
En visant à restaurer une bonne vision à plusieurs distances en plus de l’astigmatisme, ces solutions offrent une liberté retrouvée en vous permettant de vous éloigner de vos lunettes de vue, pour la majorité des activités quotidiennes.
Ces implants sont aujourd’hui des solutions pour traiter en même temps la cataracte et les autres problèmes de vision tels que la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie et la presbytie. implant pour la cataracte

CATARACTE + PRESBYTIE

Les implants bifocaux* :
2 plans de vision corrigés

Les implants intraoculaires bifocaux corrigent la vision de loin et intègrent également une correction de la presbytie. 
Cette correction complémentaire intégrée dans l’implant permet de traiter en même temps la presbytie apparue avec l’âge en corrigeant la vision sur deux plans : la vision de loin et la vision de près ou la vision de loin et la vision intermédiaire.
Cela permet d’apprécier un paysage par exemple mais aussi, au choix, d’avoir la possibilité de lire de près de façon nette ou bien de consulter sa tablette ou son ordinateur. Le port de lunettes peut cependant rester nécessaire pour voir correctement de près ou à distance intermédiaire, selon la correction choisie. cataracte implant

Les implants trifocaux* :
3 plans de vision corrigés

Les implants intraoculaires trifocaux corrigent, quant à eux, trois distances de vision. 
Ces implants innovants vous permettent ainsi dans la majorité des situations, une bonne vision de loin, intermédiaire et de près :
- Vision de loin : conduire, pratiquer une activité sportive, culturelle ou de loisirs...
- Vision intermédiaire : utiliser un ordinateur, une tablette numérique, lire une partition de musique, cuisiner, jardiner...
- Vision de près : jouer aux cartes, se maquiller, coudre...
Pour une liberté retrouvée dans la majorité des activités quotidiennes ! Implant oculaire pour la cataracte

CATARACTE + PRESBYTIE ET ASTIGMATISME

Les implants bifocaux toriques* :
2 plans de vision et l’astigmatisme corrigés

Les implants intraoculaires bifocaux toriques corrigent la vision de loin en intégrant une correction de l’astigmatisme et de la presbytie.
Ces corrections complémentaires, placées dans l’axe de l’astigmatisme, permettent de traiter l’astigmatisme naturel de l’oeil et la presbytie apparue avec l’âge.
En compensant l’anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin trop bombé de l’oeil astigmate, l’implant bifocal torique vise à améliorer l’acuité visuelle et à rétablir une vision plus nette. La sensation de vision « floue » induite par l’astigmatisme est ainsi corrigée.
La presbytie est elle aussi compensée : l’implant bifocal torique propose une correction du défaut de vision apparu avec l’âge en corrigeant la vision sur 2 plans : la vision de loin et la vision de près ou la vision de loin et la vision intermédiaire.
La vision de loin, celle de près ou intermédiaire, ainsi que l’astigmatisme sont corrigés.
Le port de lunettes peut cependant rester nécessaire pour voir correctement de près ou à distance intermédiaire, selon la correction choisie. implant cataracte
OU

implant cataracte

Les implants trifocaux toriques* :
3 plans de vision et l’astigmatisme corrigés

Les implants intraoculaires trifocaux toriques corrigent, quant à eux, trois distances de vision ainsi que l’astigmatisme.
Les patients souffrant d’astigmatisme, à savoir une anomalie de courbure de la cornée ou du cristallin trop bombé de l’oeil, peuvent profiter d’une amélioration de l’acuité visuelle grâce à la correction de l’astigmatisme intégrée dans l’implant. La sensation de vision « floue » induite par l’astigmatisme est ainsi corrigée.
En visant à corriger la vision à différentes distances - de près, intermédiaire et de loin - en plus de l’astigmatisme, ces solutions offrent une liberté retrouvée en vous permettant de vous éloigner de vos lunettes de vue, pour la majorité des activités quotidiennes.
Pour lire, cuisiner, jardiner, regarder la télévision ou encore conduire, les implants intraoculaires trifocaux toriques sont aujourd’hui des solutions innovantes pour traiter en même temps la cataracte et les autres problèmes de vision tels que la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie et la presbytie. implant cataracte

* Pour les patients qui remplissent les critères d’éligibilité à une implantation multifocale.

Parlez-en avec votre ophtalmologiste

Tolérance : Les complications potentielles des interventions d’extraction du cristallin ou d’implantation d’une lentille comprennent, de façon non limitative : lésions de l’endothélium cornéen, infection (endophtalmie), décollement de la rétine, vitritis, oedème maculaire cystoïde, oedème cornéen, bloc pupillaire, membrane cyclitique, prolapsus de l’iris, hypopion et glaucome transitoire ou persistant. Quelques effets indésirables ont été associés à l’implantation de lentilles intraoculaires : hypopion, infection intraoculaire, décompensation cornéenne aiguë, et intervention chirurgicale secondaire. Les interventions chirurgicales secondaires comprennent de façon non limitative : repositionnement de l’implant, remplacement de l’implant, aspiration du vitré ou iridectomie pour bloc pupillaire, intervention pour incision non étanche et intervention pour décollement de rétine.
Pour les LIO multifocales, des effets sur la vision sont prévisibles du fait de la superposition d’images multiples focalisées et non focalisées. Ils peuvent se présenter sous forme de perception de halos ou de lignes radiales encerclant des points lumineux en conditions nocturnes. Comme avec d’autres LIO multifocales, il est possible que ces symptômes visuels soient suffisamment importants pour que le patient demande que la LIO multifocale soit explantée. Une réduction de la sensibilité aux contrastes par rapport à une LIO monofocale peut être retrouvée chez certains patients et peut être plus fréquente dans des conditions d’éclairage faibles. Les patients ayant des LIO multifocales doivent donc faire attention lorsqu’ils conduisent la nuit ou dans des conditions de mauvaise visibilité.

À DÉCOUVRIR :

implant cataracte
Vous souffrez d’autres troubles
de la vision
associés à une cataracte ? Plus d’infos
implant oculaire
La chirurgie de la cataracte :
la seule solution efficace Plus d’infos
implant oculaire
Les implants pour la cataracte :
en finir avec la cataracte et prendre
de la distance avec vos lunettes ?
C’EST POSSIBLE ! Plus d’infos